Atelier de cuisine romaine antique, vacances de la Toussaint

Durant les vacances de la Toussaint, les Patrinautes organisent un nouvel atelier de cuisine romaine.

Nous préparerons ensemble un repas complet que nous dégusterons ensemble. Dans une ambiance conviviale et chaleureuse, vous découvrirez la cuisine romaine et les ustensiles de l’époque avec deux archéologues passionnés par leur métier, qui distilleront anecdotes et informations tout au long de l’atelier et du repas. Vous expérimenterez des saveurs anciennes et nous vous expliquerons l’apport des romains à la cuisine gauloise.

Un livret de recettes vous sera donné et vous permettra de cuisiner à votre tour pour épater vos convives.

L’atelier aura lieu mercredi 25 octobre à Essômes-sur-Marne

horaires : 10-14h/14h30

Prix : 50 euros adulte et 30 e pour l’enfant/ado accompagnant

Réservation préalable jusqu’au 22 octobre sur l’évènement de la page facebook

ou par mail : acorsiez@lespatrinautes.fr

Enregistrer

Cuisiner à la romaine avec les gâteaux de Caton

Depuis quelques temps, je m’essaie de temps en temps à la cuisine romaine pour changer un peu les apéros, faire un truc un peu fun, dans le thème archéo/histoire. J’ai fait plusieurs fois du moretum, qui a rencontré son petit succès. J’ai essayé l’apothermum mais je n’étais pas trop satisfaite, il faut que j’améliore ma recette.

Et puis, je me suis mise à lire Apicius… Là, j’ai eu les yeux qui piquent, certaines recettes étant peu ragoûtantes… Et, fait notable, les ingrédients sont énumérés sans quantités et la marche à suivre est assez sommaire. Tout comme les livres de recettes d’antan… En fait, ça s’adresse à des cuisiniers ayant l’habitude de recettes, de process et qui voient tout de suite de quoi il retourne. C’est vrai qu’aujourd’hui, par exemple, pour faire une pâte brisée, il nous faut une liste, des poids, des volumes, un pas à pas. Parce que faire de la pâte brisée tous les jours n’est plus essentiel, on l’achète toute faite en général. Mais quand, dans le temps, quand on avait pas l’industrie agro-alimentaire, les frigos et tout le toutim, on transmettait la recette par la pratique,et  quand on la fait régulièrement, pas besoin des quantités. Vous y allez au jugé ou avec des mesures qui vous sont propres : un tel bol, une telle jatte… Lire la suite