L’exposition sur les Sénons, partie à Troyes

L’exposition Arkéaube nous laissait au premier âge du Fer, celle-ci nous fait découvrir le peuple des Sénons à l’époque gauloise.

Elle est située dans le Musée Saint-Loup, musée des Beaux-Arts et d’archéologie.

Le parti pris scénographique est différent. L’exposition est linéaire, avec une série de vitrines thématiques et totalement dépourvue de supports numériques, ce que j’ai apprécié. Il est rare que ces dispositifs soient pertinents.

Mon mari l’a moins aimée, car il a trouvé la mise en scène plus froide. De fait, elle est moins cosy.

Moi, je l’ai préféré, d’abord parce que c’est plus ma période et surtout, il y avait plein de petits ateliers pour les enfants. Et ça, c’est génial. Rien de tel que l’expérimentation manuelle !

Je donne donc une mention spéciale aux différents pôles de médiation à destination des enfants, disséminés dans l’expo : les boites découverte tactiles, les dessins de monnaies, les coloriages à thème gaulois, le tableau « habille ton gaulois ». Un livret de visite est également proposé, avec plein de petites activités.

Ensuite, les objets présentés illustraient différents domaines de la vie des gaulois : la forge, la céramique, l’agriculture, le commerce, la monnaie, le tissage…

Ils étaient étayés par des maquettes et des illustrations, ainsi que de magnifiques fresques muettes aux murs. Les illustrateurs sont talentueux.

Voici quelques éléments tirés de notre visite :

Les amphores et la vaisselle de table italiques, les dolia, les vases peints. L’occasion de se rappeler que ce sont les romains qui ont introduit le vin à l’époque gauloise et que les gaulois en étaient tellement friands, que d’après Suétone, ils allaient jusqu’à échanger un esclave contre une amphore.

Au IIIe siècle, les meules rotatives, identiques depuis le Néolithique, sont remplacées par ces meules rotatives, une sacrée innovation technique!

Ce sont les mercenaires gaulois qui ont introduit la monnaie au IIIe siècle av. J.-C. Leurs monnaies étaient très variées.

Ils étaient aussi de grands artistes et de bons orfèvres

Torque ternaire

Vaisselle en céramique

L’exposition ArkéoAube

Nous avons visité l’exposition ArkéAube, Des premiers paysans au prince de Lavau. Elle est située dans l’Hôtel-Dieu de Troyes.

L’exposition regroupe des pièces exceptionnelles, mises en valeur par une scénographie inspirée, dans une ambiance feutrée. Elle montre des objets allant du Néolithique au 1er Age du Fer (Hallstatt), du département de l’Aube.

Les murs sont décorés de fresques illustrant la vie à la chaque période évoquée dans la salle, avec une mise en situation des objets exposés. Elles sont un bon vecteur de visualisation. Les objets choisis illustrent les caractéristiques des époques néolithique et Hallstatt, de la vie quotidienne à la mort.

On peut accorder une mention particulière pour les infographies à la fois simples (bornes) et didactiques.

En revanche, aucun dispositif de médiation n’est prévu pour les enfants et cela est vraiment dommage. L’exposition est plutôt destinée à un public adulte averti ou amateur d’archéologie.

Collier parure funéraire en coquilles de cardium, 6e millénaire av. J-C.

Taille du silex et outillage

Meule va et vient qui nous rappelle que c’est au Néolithique qu’a été inventée l’agriculture

Objets issus de tombes féminines, avec des dents de sangliers montées en bijou

Armures en bronze martelé de l’âge du bronze, évoquent celles des conquistadors. Elles sont très impressionnantes

Torques et bracelets en or, retrouvés dans la tombe du prince de Lavau, dont une partie du mobilier est exposée. Cette tombe à char du Ve siècle est une des plus belles découvertes archéologiques de ces dernières année. Seule une partie du mobilier est exposée, le reste étant encore en restauration..

Plus d’informations sur cette découverte ici.

BON A SAVOIR : Si vous projetez de visiter l’exposition sur les Sénons à la suite, demandez votre ticket,il vous permettra d’avoir le tarif des Sénons à moitié prix. Attention, ils oublient de donner le ticket, il faut le réclamer!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer