Test de notre premier jeu patrimoine

Aujourd’hui, c’était le jour du test de notre premier jeu de découverte du patrimoine, sur l’abbatiale d’Essômes-sur-Marne. Nous avons eu l’honneur de le tester avec le centre de loisirs du village où se situe le monument historique que nous avons mis en lumière.

Nous étions accompagnés par Jeannine, membre et guide de l’association Saint Ferréol pour la Sauvegarde  de l’Abbatiale d’ Essômes sur Marne.

Les enfants étaient 31, de 3 à 12 ans et ont été répartis en 7 groupes d’âge mixé accompagné d’un animateur.

Les enfants ont été très consciencieux et leurs remarques me permettront de réajuster certaines questions. Ils ont bien joué le jeu et semblaient très contents. Notre démarche est basée sur la coopération et l’observation, ce qui permet à chacun de contribuer selon ses capacités à la recherche des réponses à travers tout le monument.

Nous avons mis plus ou moins 1 heure, selon les groupes, pour répondre à toutes les questions.

Je suis ravie de cette expérience qui a permis aux enfants du village de mieux connaître le principal monument historique de l’endroit où ils habitent. Certains l’avaient déjà visité avec leur école et avaient de bons souvenirs !

Merci à Mumu et son équipe au TOP!

Par la suite, le livret jeu finalisé sera mis à la disposition de l’association pour la Sauvegarde  de l’Abbatiale pour qu’il soit remis aux familles visitant l’abbatiale lors des différentes portes ouvertes.

Dans nos régions, nous avons un beau patrimoine, il est important pour nous, aux Patrinautes, qu’il soit mit en valeur pour tous et que chacun puisse connaitre et apprécier les grands comme les petits monuments de notre environnement.

L’association de l’abbatiale organise également lors des journées européennes du Patrimoine, une exposition de peinture où les scolaires viennent rencontrer l’artiste peintre invité.

Le lien pour le site de l’association de l’abbatiale.

C’est vraiment un monument superbe, acteur de notre histoire, qui gagne à être visité !

L’apothicairerie de Lons-le-Saunier : un bijou à visiter!

Cet été, j’ai visité en solo une apothicairerie que je voulais voir depuis longtemps. Seulement, elle n’est visitable que deux fois par semaine l’été, le mercredi à 10 h et le vendredi à 15h, alors c’était l’occasion ou jamais. On ne peut la visiter qu’avec un guide de l’office du tourisme, dans mon cas, Christelle, dont j’ai particulièrement apprécié la passion, la maîtrise du discours et de la distillation des informations ainsi que la parfaite connaissance de son sujet. Cela donne une visite intéressante et agréable, pas du tout ennuyeuse.

Lire la suite

Des hommes derrière les bancs, un mémorial de la Grande Guerre, Men behind pews, a memorial church of WWI

Le temple de nos jours

Le temple de Château-Thierry a été édifié grâce à une levée de fonds des protestants américains, en hommage à leurs soldats morts durant la guerre. Des familles, écoles et amis ont également contribué à l’équipement du temple en banc, tables, chaire, baptistère….

(English version at the bottom of the page) Lire la suite

Le temple protestant de Monneaux

Aujourd’hui, je vous présente le temple de Monneaux, village de la commune d’Essômes-sur-Marne. Le village ne possède pas d’église mais uniquement un temple car depuis le XVIIe siècle, il est un foyer protestant.

Dès les débuts de la réforme protestante, la région de Château-Thierry compte des réformés dont beaucoup s’exilèrent durant les persécutions. Les protestants de Monneaux ont bénéficié de la protection de l’abbaye d’Essômes-sur-Marne dont ils cultivaient le vignoble. Ainsi, en raison de leurs liens forts, lors de la révolution, ils sauvèrent le supérieur de l’abbaye. Lire la suite

un petit monument de nos campagnes : l’église d’Azy-sur-Marne

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler d’une petite église par chez moi, de ces petits monuments qui parsèment notre paysage et dont on ne connaît presque rien. Je passe souvent devant elle en allant à Chézy, la commune voisine, qui lui fait face, de l’autre côté de la Marne. C’est une église assez abîmée par les aléas de l’histoire et du temps qui passe. Pourtant, je la trouve jolie, avec ses volumes trapus et ses voussures originales. Il y a peu, je me suis arrêtée pour faire des photos, mais je n’ai pas pu rentrer à l’intérieur. Lire la suite