L’exposition sur les Sénons, partie à Troyes

L’exposition Arkéaube nous laissait au premier âge du Fer, celle-ci nous fait découvrir le peuple des Sénons à l’époque gauloise.

Elle est située dans le Musée Saint-Loup, musée des Beaux-Arts et d’archéologie.

Le parti pris scénographique est différent. L’exposition est linéaire, avec une série de vitrines thématiques et totalement dépourvue de supports numériques, ce que j’ai apprécié. Il est rare que ces dispositifs soient pertinents.

Mon mari l’a moins aimée, car il a trouvé la mise en scène plus froide. De fait, elle est moins cosy.

Moi, je l’ai préféré, d’abord parce que c’est plus ma période et surtout, il y avait plein de petits ateliers pour les enfants. Et ça, c’est génial. Rien de tel que l’expérimentation manuelle !

Je donne donc une mention spéciale aux différents pôles de médiation à destination des enfants, disséminés dans l’expo : les boites découverte tactiles, les dessins de monnaies, les coloriages à thème gaulois, le tableau « habille ton gaulois ». Un livret de visite est également proposé, avec plein de petites activités.

Ensuite, les objets présentés illustraient différents domaines de la vie des gaulois : la forge, la céramique, l’agriculture, le commerce, la monnaie, le tissage…

Ils étaient étayés par des maquettes et des illustrations, ainsi que de magnifiques fresques muettes aux murs. Les illustrateurs sont talentueux.

Voici quelques éléments tirés de notre visite :

Les amphores et la vaisselle de table italiques, les dolia, les vases peints. L’occasion de se rappeler que ce sont les romains qui ont introduit le vin à l’époque gauloise et que les gaulois en étaient tellement friands, que d’après Suétone, ils allaient jusqu’à échanger un esclave contre une amphore.

Au IIIe siècle, les meules rotatives, identiques depuis le Néolithique, sont remplacées par ces meules rotatives, une sacrée innovation technique!

Ce sont les mercenaires gaulois qui ont introduit la monnaie au IIIe siècle av. J.-C. Leurs monnaies étaient très variées.

Ils étaient aussi de grands artistes et de bons orfèvres

Torque ternaire

Vaisselle en céramique

Découvrir notre patrimoine par le jeu : l’Abbatiale d’Essômes-sur-Marne

Le samedi 16 juin, un rallye jeu était organisé dans l’Abbatiale d’Essômes-sur-Marne par l’association ASAE (Association de Sauvegarde de l’Abbatiale d’Essômes-sur-Marne) et par moi-même (Le Courtil des Simples-Les Patrinautes).

Afin de permettre aux enfants et aux familles (mais pas que) de passer le pas de la porte durant les portes-ouvertes du samedi et de  pouvoir découvrir l’abbatiale, j’ai conçu un jeu à disposition de l’ASAE. Chacun d’entre vous peut en demander un exemplaire aux bénévoles à l’accueil et le réaliser durant sa visite!

L’ASAE est une association qui met toute son énergie, grâce à une équipe de bénévoles dévoués, dans la sauvegarde de ce bâtiment de presque 800 ans. Outre les portes ouvertes, ils organisent de nombreux évènements culturels, dont une exposition d’un artiste, chaque année en Septembre, que les écoliers du village ont la chance de visiter en compagnie de l’artiste de l’année.

Cette fois, la journée des Patrimoines de pays et des Moulins était l’occasion de faire découvrir l’Abbatiale dans un challenge par équipe. Le thème de l’année était « L’Homme et l’Animal », ce qui tombe bien puisque le monument regorge de représentations d’animaux en tout genre, fantastiques ou non et de personnages humains très variés.

Chaque équipe mêlant petits et grands, ou grands seulement (on a même eu une équipe d’ados, et oui !), munie des livrets jeux, est partie à la recherche des réponses, le nez en l’air, à observer et compter.

Une fois la réponse finale trouvée, il leur a fallu encore résoudre 4 questions destinées à retrouver les clefs de l’Abbatiale. A ce jeu, c’est notre équipe d’ados qui fût la plus rapide !

A la fin du parcours, un petit atelier permettait de se familiariser avec les techniques de construction des voûtes romanes.

Cette belle après-midi fût clôturée par une remise de récompenses, des livres d’art remis par l’ASAE et un mémo d’aide à la visite d’église, conçu par les Patrinautes, puis un goûter, offert par la biscuiterie Lu (encore un grand merci !) et par l’ASAE (Merci à Mireille, Jeanine et Bernard !).

Les sept équipes, les bénévoles de l’ASAE et moi-même avons passé une superbe après-midi d’échanges et de rires, autour de ce beau monument. Il en existe tellement en France, ils sont des symboles de notre histoire ! Poussez leur porte et laissez vous emmener par l’Histoire.

Une abbatiale : quesako ?

Il s’agit tout simplement de l’église principale d’une abbaye. Et oui, autrefois, il y avait une abbaye à Essômes-sur-Marne, avant que la révolution ne s’en mêle !

Et voici l’article paru dans l’union! ici

Pour tout renseignement sur l’Abbatiale : www.abbatiale.org

Journées Portes Ouvertes : tous les samedis d’avril à septembre, 10-12h et 15-18h.

Pour faire appel à nos prestations de médiation culturelle et archéologique : www.lespatrinautes.wordpress.com

Enregistrer