Ateliers archéo kids, vacances de printemps

Et voilà comme promis le programme des ateliers animés par les Patrinautes durant les prochaines vacances! Ce sont des ateliers organisées sous l’égide du Courtil des Simples et en partenariat avec Hêtre en Harmonie (art thérapie).

Alors pour la partie archéo, nous proposons :

-découverte de l’archéologie et de ses métiers : à l’aide d’une fausse fouille, d’un livret d’archéologue et de supports visuels, vous partirez à la découverte de l’archéologie

-A la découverte des égyptiens : grâce à un ancien égyptologue, vous découvrirez les secrets des égyptiens : une fausse fouille, les hiéroglyphes, Toutankhamon…

-Enfin, le dernier atelier sortira un peu de l’archéologie pour proposer une initiation à la botanique : c’est le printemps, la nature se réveille, profitons en!!!!

Toutes les infos pratiques sont par ici : affiche-vacances-Avril-2017

 

Les ateliers archéo des vacances!

Les vacances de printemps arrivent à grands pas et nous finalisons notre offre combinée ateliers archéologie et art thérapie. En attendant de revenir vers vous avec notre programme, voici un aperçu de l’atelier cuisine romaine des vacances de Février! Il n’y a pas beaucoup de photos car cuisiner avec des enfants ne laisse pas beaucoup de temps mais on s’est bien amusés et on a utilisé de la céramique romaine, reconstituée par Pierre-Alain Capt, céramiste, d’après des pièces archéologiques. Lire la suite

Comment organiser une mini fouille archéologique chez soi, pour les enfants

A la suite des ateliers archéologiques que j’ai proposé pendant ces vacances, je partage avec vous une activité que je commence à faire avec mes enfants. Vers 4/5 ans, ils arrivent à l’âge où l’archéologie envoie du rêve et où beaucoup veulent devenir archéologues (quelle idée !).

La mini fouille que je propose aujourd’hui, outre le fait d’être ludique, leur demande de la concentration, de la patience, de la minutie et on peut commencer à leur apprendre les différentes parties du squelette humain. Lire la suite

Des ateliers archéo kids

Les Patrinautes s’associent avec Maïthé Art thérapeute (Hêtre en harmonie) pour animer des ateliers pour enfants combinant art et archéologie, pendant les vacances de la Toussaint, à Etampes-sur-Marne.

Plusieurs thèmes seront abordés : fouille archéologique et métier de l’archéologue, la préhistoire, les gaulois et les romains.

Tous les renseignements sont fournis dans la pièce-jointe.

affiche-vacances-toussaint-2016-2

 

affiche-vacances-toussaint-2016-2

A bientôt!

 

Semaine de la préhistoire : jour 1, la peinture pulvérisée

Cette semaine, y a pas nourrice et y a jour férié, alors aujourd’hui, avec les enfants, on a inauguré la « semaine  » de la préhistoire!

On a commencé ce matin par de la peinture à l’ocre avec l’objectif de réaliser des mains négatives et des mains positives comme dans la grotte des Mains en Argentine. Je leur ai montré la photo pour qu’ils voient où je voulais en venir… Lire la suite

Les fêtes médiévales : on aime ou on n’aime pas

Les fêtes médiévales sont des sorties incontournables avec les enfants. Ils sont à fond dans les chevaliers, les princesses et les châteaux-forts.

Comme les miens sont sensibilisés par différentes activités depuis le début de l’année et ne parlent que de chevaliers et de boucliers, nous avons voulu leur faire plaisir en les emmenant aux fêtes johanniques de Reims.

IMG_9463 copie IMG_9469 copie

Ça, c’est de la grosse fête médiévale : un énorme défilé, une myriade de stands, plusieurs compagnies montrant des aspects de la vie médiévale et surtout pleins de jeux pour enfants.

C’était assez inédit pour moi car d’habitude, je dois dire qu’il n’y a pas tant de choses destinées spécifiquement aux enfants lors de ce genre de fêtes.

En général, je n’aime pas trop les fêtes médiévales, il y a tellement à boire et à manger là dedans et une fraction du public qui croit être dans le Seigneur des Anneaux… J’en ai beaucoup fait et des deux côtés de la barrière : exposant, prestataire et visiteur et du coup, j’ai un a priori. Les organisateurs ne sont pas toujours sympas, les conditions pas toujours optimales, le public, très varié et aimable à différents degrés. Il y a également une espèce de hiérarchie entre les différents intervenants qui n’est pas toujours agréable. Mais cela n’engage que moi. Et j’aime toujours moyen le spectacle grandiloquent de chevalerie à cheval qui est souvent le clou du spectacle et attire un maximum de gens. Ou la profusion de cracheurs de feu, de danseuses du ventre, de masques… Mais il faut bien animer ces grandes fêtes.

IMG_9440 copie IMG_9441 copie IMG_9442 copie

En revanche, il y a aussi beaucoup de troupes qui sont vraiment très bien et transmettent leurs connaissances avec passion et rigueur sur leur campement : Virges armes, la Compagnie de la Branche rouge etc…

IMG_9445 copie

En tout cas, je préfère de loin les fêtes à thématiques gauloise ou romaine ou viking que je trouve plus sérieuses globalement sur le plan de la reconstitution historique et archéologique, tant au niveau des troupes que des commerçants/artisans (bien plus rares). Malheureusement, elles sont plus rares. Elles sont souvent à l’initiative de parcs archéologiques, de musées, ce qui est à l’opposé du schéma d’organisation d’une fête médiévale.

Mais, ça, bon, allez, c’était avant d’avoir des enfants. Car même si mon opinion a peu changé, les enfants se moquent bien de mon « tatillonisme » et il faut bien le dire : ils adorent les fêtes médiévales ! Ils peuvent se déguiser, jouer et rêver, ce qui est l’essentiel. Ils ne vont pas aller demander au gars si sa chopine correspond bien typologiquement à la période qu’il illustre, hein ?

Allez, au garage la maman archéologue !

Donc, j’ai trouvé cette fête excellente, bien conçue et malgré le temps peu clément, nous nous sommes bien amusés en famille. Et en général, ces fêtes sont appréciées des familles et sont des sorties ludiques, permettant de s’initier au monde médiéval.

IMG_9455 copie IMG_9459 copie IMG_9452 copie IMG_9446 copie IMG_9456 copie

 

Et vous, vous emmenez vos enfants dans des fêtes médiévales ?

Enregistrer

Enregistrer

La mosaïque romaine : quelques notions et jeu pour les enfants

Aujourd’hui, je vous parle de mosaïque romaine. Quand nous avons visité le musée Rolin, nous en avons vu quelques magnifiques exemplaires qui m’ont inspiré un projet pour les enfants.

IMG_8951 copie

Musée Rolin

*Mais tout d’abord, quelques notions de base sur la mosaïque :

La mosaïque (opus musivum) est un revêtement de sol, un peu comme notre carrelage aujourd’hui. Autrement, les sols étaient en général en terre battue. Les premières mosaïques étaient grecques puis la technique s’est répandue dans tout le monde romain. Différentes types de mosaïques existent : les mosaïques à galets ou à opus sectile (fragments assez grands, plats, assemblés en motifs géométriques) en sont les plus simples tandis que les mosaïques à tesselles sont celles qui permettent le plus large éventail de réalisations. Les tesselles sont des petits fragments de pierres ou de marbre, taillées en cube (surface carrée) dans un premier temps et qui pouvaient être retaillées pour les besoins du dessin. Il en existe aussi en verre ou en or, mais elles étaient cantonnées aux murs et aux plafonds, là où il n’y avait pas de risque d’usure. Certaines tesselles étaient extrêmement fines, jusqu’à quelques millimètres de côté (opus vermiculatum) et servaient aux motifs figurés.

Les mosaïques romaines ont évolué au fil du temps, d’abord noires et blanches à motifs géométriques à la fin de la République et au début de l’Empire, dès le IIe siècle, elles deviennent de plus en plus complexes, alliant motifs végétaux, géométriques et figurés à la polychromie. Les scènes naturalistes sont de plus en plus fines et détaillées, se rapprochant au plus près de la peinture, notamment dans des médaillons appelés emblemata. Ceux-ci sont réalisés à part par des mosaïstes réputés et insérés au sein des mosaïques. Voici un exemple exposé au musée Rolin : Bellérophon terrassant la chimère.

IMG_8989 copie

Seuls les gens riches pouvaient en faire poser dans leurs villas ou dans leurs demeures urbaines, et encore, pas dans toutes les pièces. Les salles de réception étaient favorisées, tandis que les couloirs pouvaient être pavés avec de l’opus sectile.

Les artisans mosaïstes étaient moins bien payés et considérés que les peintres, à l’origine des thèmes reproduits au sol. Les salaires variaient du simple au triple, alors même que certaines mosaïques sont de véritables chefs d’œuvres et réclament un sens du dessin, une dextérité et une expérience élevée.

*Les mosaïques sont notre patrimoine historique commun. On en retrouve dans tout le bassin méditerranéen.

En France, de nombreuses mosaïques ont été retrouvées au cours du temps. Certaines, dans le passé, ont vécu des aléas, dus à une absence de loi sur le patrimoine. Par exemple, la mosaïque de Bellérophon du musée Rolin d’Autun, découverte en 1830, découpée et transportée de musée en musée pour finalement revenir à Autun.

De nos jours, des mosaïques fragmentées sont encore en vente chez les antiquaires, rejointes par celles issues des zones de guerre. L’occasion de rappeler qu’un objet sorti de son contexte archéologique, sans précaution, sans vraie fouille archéologique, ne sert à plus rien, il est perdu pour le commun des mortels, il est perdu pour l’histoire de l’humanité. Il ne profite plus qu’imparfaitement à des collectionneurs et des pilleurs sans scrupules et sans culture. L’histoire et le tourisme du pays spolié sont amputés à jamais.

Différentes fouilles récentes ont mis au jour des mosaïques exceptionnelles, dont la restauration ainsi que la dépose dans les musées locaux profitent au plus grand nombre. Elles sont notre patrimoine commun. Ici, vous pouvez voir une photo de la mosaïque de méduse, découverte exceptionnelle réalisée par l’Inrap à Besançon en 2004.

670x510_917_vignette_mosaique_Meduse_

Le lien ici vous permettra d’accéder à la galerie mosaïque de la photothèque de l’Inrap, où vous pourrez voir photos et vidées des trouvailles archéologiques de cet institut. Vous y retrouverez également la mosaïque de Penthée, retrouvée à Nîmes.

*Galerie

Ici, je présente quelques photos prises au musée Rolin et vous pouvez voir d’autres mosaïques, illustrant différents styles : noir et blanc d’Ostie, mosaïques de Pompéi, style fleuri, différentes scènes, etc… Ici, dans notre tableau pinterest.

IMG_8959 copie IMG_8958 copie IMG_8952 copie IMG_8950 copie

*Jeu enfant

Enfin, nous avons réalisé trois kits mosaïque en papier pour enfants, inspirés de motifs géométriques de bordure. Ils sont destinés aux maternelles jusqu’au début de l’école primaire pour la plus complexe. Ils exercent la motricité fine, le suivi de consigne de collage, les suites.

explications

Vous pouvez les télécharger en ligne, sur la boutique ALM.

Les panneaux indicateurs antiques : les bornes milliaires

Aujourd’hui, je vous livre quelques petites informations sur les bornes miliaires antiques avec un petit jeu pour les enfants pour leur expliquer en s’amusant (voir au bas de l’article) !

Alors qu’est-ce que c‘est que ces bornes milliaires ? Et bien tout simplement des poteaux indicateurs antiques, cylindriques ou parallélépipédiques, qui étaient disposés le long des voies romaines pour indiquer les distances depuis une ville importante, comme une capitale de cité. Tout comme de nos jours, autrefois, les voyageurs avaient besoin de se repérer dans l’espace et connaître les distances entre leur position et leur point d’arrivée. Peut-être avaient t’ils aussi des enfants qui leur demandaient toutes les 5 minutes : « on est bientôt arrivés ? », « c’est quand qu’on arrive ! ».

On sait également qu’ils disposaient d’itinéraires et de cartes pour les aider à prévoir leur voyage.

280px-CIL-XVII-2_183_front

Photo depuis l’article wikipedia

Les bornes milliaires sont appelées ainsi en référence aux distances antiques, en milles, c’est-à-dire 1000 pas romains. Mais à partir de l’empereur Septime-Sévère (règne 193-211), les distances seront exprimées en lieux. Les bornes milliaires deviennent des bornes leugaires mais dans l’usage courant, de nos jours, elles sont le plus souvent appelées bornes milliaires. On les retrouvait tous les mille pas ou les mille lieux.

Mille pas : 1478, 5 m

Mille lieux : entre 2208 et 2220 m

Ce changement d’unité de mesure durant l’époque de Septime-Sévère est lié à une grande campagne de réfection des routes qui intervient à un moment un peu trouble politiquement. En effet, un conflit portant sur le contrôle de la Bretagne et de la Gaule, opposait le gouverneur de Bretagne à Septime-Sévère et le dernier, lors de la bataille de Lyon, tua le premier. Ainsi, afin de réaffirmer son pouvoir sur la Bretagne, Septime-Sévère engagea de grands travaux et une expédition militaire. Il fit édifier de nouvelles bornes sur les tronçons réparés, avec l’intention d’en faire des outils de propagande à sa gloire et celle de ces fils. Sur ces bornes sont ainsi gravés les noms complets de l’empereur et de ses fils mais aussi leur titulature, c’est-à-dire tous leurs titres officiels, religieux ou militaires. Ce qui est exprimé de cette façon, c’est leur prestige politique, social et militaire. Il faut également préciser que ces panneaux étaient le plus souvent réalisés et payés par des notables locaux, dûment mentionnés dans la gravure, dans le but de montrer leur fidélité et leur loyauté à l’empereur. Enfin, l’énumération des titulatures, bien cernées chronologiquement, est un excellent moyen pour les archéologues de dater ces bornes

Donc en résumé, une borne milliaire ou leugaire est :

-un panneau indicateur

-un panneau publicitaire

-un outil de propagande

et de nos jours

-un outil de datation

Bonus : Allez, je vous le dis : Une fois son père mort, Caracalla fit assassiner son frère Géta et fit voter par le Sénat une damnation memoriae. Cette procédure consiste à effacer au sens littéral toute trace d’existence d’une personne. Ainsi, il fit effacer le nom de son frère de toutes les inscriptions, de tous les monuments, il était interdit de prononcer son nom en sa présence et pour parfaire le tout, il fit assassiner ses amis, relations et possibles concurrents.

Trop sympa le gars…. Un empereur romain quoi…

Voici la traduction de deux bornes dues à Septime-Sévère

Borne de Desvres

« À l’empereur César L. Septimius Severus Pieux Pertinax Auguste, Arabicus, Adiabenicus, Parthicus Maximus, Père de la Patrie, consul trois fois, et à l’empereur César M. Aurelius Antoninus Pieux Felix, consul, et à L. Septimius Geta très noble César, 14 lieues depuis Thérouanne ».

Borne de Soissons

« À l’empereur César L. Septimius Severus Pieux Pertinax Auguste, Arabicus, Adiabenicus, Parthicus Maximus, Père de la Patrie, consul trois fois, et à l’empereur César M. Aurelius Antoninus Pieux Felix, Auguste, consul, et à Publius Geta très noble César, réalisé par Lucius P. Postume, légat d’Auguste pro-préteur, 7 lieues depuis Augusta Suessionum »

Un peu de traduction :

À l’empereur César Lucius Septime Sevère, Pieux, Pertinax Auguste, vainqueur des Arabes, des Adiabènes, des Parthes, le grand, Père de la patrie

Félix : bienheureux

Augusta Suessionum : Soissons

Biblio avec lien intégré si vous voulez allez plus loin :

Christine Hoët-Van Cauwenberghe, Javier Arce, Avec la collaboration de  Nathalie Descheyer, Borne milliaire de l’empereur Septime Sévère et de ses fils trouvée à Desvres (Pas-de-Calais) », Revue du Nord, 2004 ;

Une petite plaquette grand public sur la découverte, n°15 de la liste, ici

N’oubliez pas le petit jeu labyrinthe pour les enfants : un jour férié, vous pourrez les occuper en leur apprenant comment les romains repéraient leur chemin. Il faut aider Publius à trouver le chemin de Lugdunum mais un seul chemin mène à l’arc de triomphe de la ville!

Bon WE de l’Ascenscion

labyrinthe-final

labyrinthe pdf

apprendre les couleurs avec les dinos!

Learning colours with dinosaurs!

IMG_8368

Dans la veine de mon article précédent (ici), j’ai continué mon petit travail autour des dinosaures avec mes garçons. Mon grand de 4 ans commence à s’y intéresser et mon petit de 21 mois, dès qu’on prononce le mot prend un air « effrayant » et rugit le cri du dino « grrrrr »! Comme je suis en pleine préparation, entre autre, d’une chasse au dino avec les petits copains, j’étais en pleine stimulation créative. En plus, j’ai rencontré une maman à la médiathèque, dont le fils du même âge que mon grand, est déjà ultra au fait des grandes périodes des dinos, de leurs noms, de leur régime alimentaire etc… ça rejoint mes observations précédentes. Mais si seulement cette appétence pour le savoir pouvait durer toute leur vie!

Enfin bref, mon petit a encore du mal avec les couleurs et je voulais lui faire un petit jeu pédagogique. Du coup, j’ai fait un petit gabarit et j’ai découpé des dinos dans de la feutrine souple mais pas trop fine que j’ai doublé et cousu à la machine. Deux dinos de chaque couleur pour faire les paires. Mais mon grand voulait lui aussi jouer avec ces petites bêtes, alors on apprendra les couleurs en anglais, s’il vous plait.

IMG_8363

J’ai aussi conçu un petit panier pour les ranger avec de la feutrine rigide. Mais tout ça, c’est parce que j’ai une affinité couture. Si toi, cher lecteur, tu n’as pas cette fibre, ou pas le temps (ce que je me suis dit au bout du 20eme dino découpé), je te propose un petit PDF où tu trouveras une joie collection de dinos colorés que tu pourras découper tranquillement devant la télé, un soir, soit dans du papier cartonné, soit dans du papier souple à plastifier. Et même que si tu es un professionnel de la petite enfance, tu pourras l’utiliser dans ta classe (uniquement à son usage personnel hein!).

IMG_8356 IMG_8346

J’ai procédé ainsi : je lui en montre un, je lui demande si il connait la couleur, sinon je la nomme. Je lui montre le 2e de la même couleur pour le faire répéter. Quand on les a tous regardé, il les a rangé dans le panier puis je lui ai demandé de chercher telle couleur. Plus tard, quand il comprendra mieux les consignes et qu’il connaitra les couleurs, je pourrai lui demander de les associer par paire. Il peut jouer avec aussi, indépendamment de l’apprentissage des couleurs.

Enfin, pour accompagner ces dinos et tous ceux en plastique qui trainent dans leurs chambres, j’aimerai aussi leur fabriquer un tapis de jeu… mais ça, c’est une autre histoire…

Le gabarit du dino et du panier :

mini-dino

Les dinos à imprimer

mini-dino-02

 

PS : comme tu le sais sûrement, mes petites créas et dessins relèvent de la propriété intellectuelle. Les tutos et printable sont mis à disposition mais ils sont mes créations personnelles. Un lien vers mon site est le bienvenu si vous en parlez sur la toile. Merci!