La tour Balhan à Château-Thierry

Badauds et passants qui allez dans le centre de Château-Thierry, vous passez à coup sûr devant la tour Balhan. Elle est située rue du fort, en mémoire de l’ancien fort Saint-Jacques, ouvrage médiéval construit à l’entrée de la ville et détruit lors de l’occupation anglaise de 1429.

img_6936

Il faut passer dans la petite cour pour voir l’arrière et apprécier l’ensemble de l’architecture de la tour, car en façade, elle est encastrée.

La tour Balhan est l’unique vestige d’un hôtel construit au XVe siècle (1480) par Jean Balhan, maître du grenier à sel, à l’emplacement du fort.

img_6939

Cette tour de 33 m abritait un escalier d’honneur à vis, donnant accès aux trois étages de l’hôtel. De plan quadrangulaire, elle est flanquée de deux tourelles à encorbellement, dont une donnait accès à deux autres niveaux par un petit escalier à vis. Le premier de ces étages abrite une chapelle dont l’autel est orné d’un tympan sculpté d’une représentation du Christ debout au début de son supplice, dite Ecce Homo, de style renaissance. Le sommet de l’escalier est surmonté d’une voûte, rayonnant à partir d’un pilier central, témoignage de l’architecture gothique. Les fenêtres sont de style fin médiéval.

img_6938 img_6937

En 1520, Jean Balhan offre une cloche placée dans le campanile de la tour, qui prend ainsi une fonction de beffroi. Aucun texte d’archive ne permet de certifier la fonction exacte de l’hôtel, qui devait être un bâtiment communal.

Une autre hypothèse fait de cette tour l’ancien donjon du fort Saint-Jacques et suppose qu’elle fut construite, non par Jean Balhan, mais par Antoine le Batard de Bourgogne. Le premier n’aurait alors été que le donateur de la cloche.

img_6957

Elle est classée aux monuments historiques depuis 1926. Vous pouvez visiter l’intérieur virtuellement sur le site de la ville, ici.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *