Comment organiser une mini fouille archéologique chez soi, pour les enfants

A la suite des ateliers archéologiques que j’ai proposé pendant ces vacances, je partage avec vous une activité que je commence à faire avec mes enfants. Vers 4/5 ans, ils arrivent à l’âge où l’archéologie envoie du rêve et où beaucoup veulent devenir archéologues (quelle idée !).

La mini fouille que je propose aujourd’hui, outre le fait d’être ludique, leur demande de la concentration, de la patience, de la minutie et on peut commencer à leur apprendre les différentes parties du squelette humain.

En plus, elle est tout à fait dans l’ambiance d’Halloween, à cette période, et vous pourrez la proposer lors d’un goûter fantomatique !

Petite info archéo : le spécialiste qui étudie les squelettes est un anthropologue. C’est essentiellement dans la fouille des tombes qu’il intervient. Il fait des relevés de terrain complets pour faire les premières déterminations et descriptions puis le squelette est déposé et sera étudié en laboratoire. Là, le squelette est remis en connexion (c’est à dire reconstitué spatialement) et l’anthropologue pourra déterminer le sexe, l’âge au décès, la cause éventuelle de la mort, les pathologies (maladies…) etc.

Matériel nécessaire :

-un bac à ciment ou tout autre bac, mais il faut que les parois ne soient pas trop hautes

-1 large pinceau

-1 goulot de bouteille coupé en arrondi, pour faire comme un mini ramasse poussière

-1 autre bac pour mettre le sable

-1 cuillère

-1 squelette en plastique (genre d’Halloween) J’ai acheté le mien à Centrakor

-sable

-1 pince coupante pour démantibuler le squelette

Avertissement : le sable est vite répandu par terre : protéger la table et mettre son aspirateur à proximité ; ou aller dans le jardin si il fait beau.

Allez, je vous montre ! :

 

Etape 1

Démantibuler le squelette. Attention, vous ne pourrez pas tout découper (colonne-cage thoracique), n’oubliez pas qu’il ne s’agit que d’un jeu pour les enfants qui vise à être le plus ressemblant mais ne peut pas être exact, à moins de trouver un squelette médical et ça, ça coûte un bras.

img_0467-copieimg_0471-copie

Enlever tous les systèmes d’emboîtement

img_0472-copieimg_0473-copie

Poser le squelette sur un fond de sable, peu épais. Ne pas mettre certaines parties pour pimenter le relevé anthropologique

img_0478-copie

Recouvrir d’une couche de sable. Démarrer la fouille à l’aide de ses outils en raclant le sable à plat, progressivement pour dégager l’ensemble du squelette au fur et à mesure. On peut utiliser le pinceau pour dégager plus finement l’os. Le but, c’est de laisser les os en place pour le dégager entièrement, pas de faire des trous et retirer les os un par un : ça, c’est pas archéologique!

img_0483-copieimg_0482-copie

Tadah! Voilà le résultat! Difficile d’avoir aussi fin et précis que dans la terre avec le sable, mais c’est une première étape pour apprendre!

img_0490-copie

Enfin, voilà le moment du relevé et de la mise en sac .

Vous pouvez télécharger la fiche squelette-adulte

img_0493-copie

Amusez vous bien! !

Et n’hésitez pas à venir sur notre page facebook pour nous montrer les résultats de vos fouilles!

NB : cette activité et notamment la fiche de relevé est le fruit d’un long travail, ne l’utilisez que dans un cadre familial et non professionnel. Si vous la partagez sur vos blogs/réseaux sociaux, mettez mon article en lien. Merci d’avance.

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *